google.com, pub-4622360082312857, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Prix des carburants au Maroc: les distributeurs recadrés par le gouvernement

La rédaction

Les cours mondiaux des carburants et les taxes appliquées au niveau national sont les principaux déterminants du prix de cette matière au Maroc, a affirmé, ce jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

En réponse aux questions posées lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, Baitas a expliqué que « le prix à l’international et les frais de chargement constituent 61% de la composition des prix, tandis que les impôts et taxes représentent 31% ».

Et d’ajouter que le prix des carburants « ont connu une baisse d’environ un dirham après calcul des variantes de la deuxième quinzaine de juillet (du 1er au 15 juillet) », appelant les entreprises à « appliquer immédiatement cette baisse qui est fortement liée au pouvoir d’achat des citoyens ».

Baitas a également précisé que la répercussion limitée de la baisse des prix de cette matière vitale au niveau international revient à la persistance de la tendance haussière du dollar et au repli du niveau des investissements dans le domaine du raffinage des produits pétroliers, ainsi qu’aux effets du conflit russo-ukrainien sur la demande internationale.

A cet égard, il a relevé que le prix du baril de pétrole est tombé en dessous de 99 dollars durant la période du 12 au 14 juillet, pour augmenter, le 19 juillet, à environ 107 dollars, notant qu’au niveau international, et au cours de la seconde moitié de juillet (du 1er au 15), le gazoil a connu une baisse de 12,47%, passant de 1.411 dollars à environ 1.235 dollars, tandis que l’essence a enregistré un repli de 8,42% à près de 1.322 dollars.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: