google.com, pub-4622360082312857, DIRECT, f08c47fec0942fa0

L’Algérie menace de couper ses livraisons de gaz à l’Espagne s’il est revendu au Maroc

L’Algérie ne souhaite pas que l’Espagne rouvre le gazoduc du Maghreb en vue de revendre le gaz algérien au Maroc.

Pendant que l’Europe se déchire autour de la question du gaz russe, l’hydrocarbure fait également parler en Espagne et de l’autre côté de la Méditérannée. L’Algérie, principal fournisseur en gaz de l’Espagne, menace de couper les robinets si le pays se met à vendre le gaz algérien au Maroc, alors que les relations diplomatiques entre les deux pays d’Afrique du Nord se sont largement détériorées.

La tension monte en effet graduellement entre les deux pays. Après avoir reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara marocain, l’Espagne a signifié sa volonté de rouvrir le gazoduc du Maghreb, désormais fermé, pour renvoyer du gaz au Maroc, dans le sens inverse. L’Algérie considère que tout détournement du gaz exporté constituerait une infraction.
“Les quantités de gaz naturel algérien livrées à l’Espagne, dont la destination n’est pas prévue dans les contrats, seront considérées comme un manquement aux engagements contractuels et, de ce fait, pourraient entraîner le non-respect du contrat liant Sonatrach à ses clients espagnols”, a déclaré le Ministre de l’Énergie algérien, Mohamed Arkab, dans un communiqué.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: