Les laïcistes, les fascistes et les radicaux religieux s’allient-ils pour discriminer les femmes belges musulmanes ?

Mohsin Mouedden

Depuis sa nomination en tant que Commissaire au fédéral pour l’égalité « homme-femme », Ihsane Haouach  subit un Ihsanebashing qui consterne la plupart des citoyens raisonnables et démocrates de notre pays.
Ihsane Haouach est souvent présentée comme « diplômée de Solvay », mais à mes yeux, ce n’est pas le plus important, Ihsane est surtout active au sein de notre pays pour tirer notre société et surtout cette jeunesse vers l’excellence, lui faire reprendre confiance et ainsi favoriser une Belgique plurielle, égalitaire et riche de sa diversité comme l’équipe nationale de football.
Ihsane représente aussi tout ce que déteste DEFI, le MR, l’extrême-droite flamande, les populistes de la NVA et les radicaux musulmans, une femme debout, avec ses multiples identités assumées, une personne instruite et actrice de sa vie, rien que pour cela, elle devient la « tête de turc » parfaite.
La question de la neutralité est une marotte pour beaucoup de partis politiques, ici, c’est surtout DEFI et le MR qui en ont fait une question de « vie ou de mort politique » depuis l’affaire « STIB ».
Cette question de neutralité-laïcité importée de France, permet à ceux-là d’instrumentaliser les valeurs de notre pays, que sont la lutte contre les discriminations, l’égalité des chances, les libertés de cultes et de croyances etc… pour proposer en lieu et place, une vision sociétale anti-libérale, presque stalinienne ou la seule diversité acceptable serait celle que les militants Américains des droits civiques nomment les « nègres de maison ».
La plus célèbre d’entre-eux, Angela Davis avait elle aussi dit sa consternation face à ce débat sur ces politiques qui discriminent les femmes portant un foulard.
Le MR via son président Georges Louis Bouchez très contesté en interne (sauf sur cette question de neutralité) est dans une logique de reconquête contre le PS, cela passe par une politique très agressive, faite de polémiques incessantes pour faire « EXISTER » le parti. Si à Bruxelles, le MR semble gagnait quelques points en « mangeant » quelques voix du côté d’un CDH amorphe au double discours, en Wallonie par contre, il semble perdre quelques plumes… Ce qui démontre que sa politique actuelle trop agressive ne rapporte pas sur le plan national…
Au sein de la communauté musulmane, vous avez plusieurs tendances idéologiques dont un clivage lourd entre une extrême minorité qui rejette toutes les valeurs du pays (égalité homme-femme surtout) et qui se retrouve dans la position radicale des partis laïcistes et enfin la grande majorité musulmane qui reste consternée par ses préjugés.
Sous nos yeux, nous assistons à un moment historique, à savoir une « alliance objective » sur cette question entre les laïcs radicaux, les religieux radicaux (qui ne se font pas entendre en on) et l’extrême-droite  flamande.
Ces 3 visions sociétales aux antipodes se retrouvent sur cette question de neutralité, pour sanctionner les femmes musulmanes.
DEFI et le MR sont devenus ainsi des « idiots utiles » pour l’extrême-droite et les radicaux musulmans qui espèrent garder les femmes sous cloche.
Défi et le MR sont deux partis démocratiques avec un logiciel laïciste très français, à savoir là aussi une importation de valeurs qui ne sont nullement belge. Notre pays a une histoire propre, il s’est construit entre une alliance-clivage « catholiques – laïcs » (UCL-ULB etc) … avec une société libérale ou la question sociale a une importance centrale.
Ceux-là (DEFI, MR) disent que nous devrions adapter nos lois car notre société a changé (comme en France), on comprend qu’il s’agit d’un problème démographique (à entendre par une population musulmane trop importante notamment à Bruxelles, Anvers…), cela nous « obligerait » à revoir notre neutralité, en inscrivant par ex la laïcité au sein de notre Constitution (PS, DEFI…).
Lorsqu’Ihsane affirmait dans le Soir qu’il faudrait tenir compte de la « démographie » sur la question de la neutralité, cela pouvait sembler maladroit, car son propos a été mal interprété.
Elle estimait probablement que la vision de neutralité n’est pas uniforme, qu’elle est plurielle au sein de l’Union Européenne et donc même chez les non-religieux. Il y a une neutralité avec deux visions différentes, voir opposées, celle anglo-saxonne (pourtant non musulmane), ouverte sur le monde qui accepte la diversité en axant sa priorité sur le service neutre rendu et celle française, discriminante qui se base sur l’aspect, la forme et se contre-fiche du fond et du service rendu. La Belgique, petit pays qui singe les plus grands se retrouve entre l’anglo-saxonne et la française… d’ailleurs en Flandre qui est culturellement proche des anglais, ce débat est beaucoup moins clivant…
Bien évidemment que les communautés musulmanes sont pour une approche ouverte, tolérante ou la priorité est sur le fond et donc le service rendu, là où les laïcistes semblent n’accorder de l’importance que sur la forme avec un service rendu  neutre médiocre et parfois ou souvent discriminatoire… Des deux, c’est bien évidemment, la vision ouverte qui doit toujours primer, car c’est le service rendu qui doit être neutre et non la personne, d’ailleurs cette neutralité n’a aucun sens, elle façonne une société stalinienne ou les fonctionnaires seraient des “poupées russes”, loin de notre idéal world village, en fait, ceux là ont déjà perdu, car notre société va s’interculturaliser avec une approche moins ethnocentré …
Le MR via son ex homme fort, Didier Reynders a lors de la campagne électorale précédente tenu un discours dans un café marocain (voir la vidéo qui circule) à Bruxelles sur l’abattage rituel qui selon lui ne posait aucunement problème à la Région bruxelloise pour des raisons évidentes de « démographie », par contre en Wallonie, le MR adopte une position inverse.
Ces polémiques stériles font sourires surtout l’extrême-droite et les radicaux musulmans. DEFI et le MR deviennent par conséquent des carburants pour une société fragmentée, basée sur les haines réciproques, c’est non seulement dangereux, mais totalement irresponsable !
Enfin et j’aimerai terminer par cela, il y a un cynisme politique
édifiant avec cette hypocrisie politicienne malsaine, à savoir que si la question de la neutralité était réellement l’alpha et l’oméga de ces deux partis politiques, comment comprendre ce silence lourd sur la question des violences policières ou la neutralité du service est totalement bafoué ? Comment comprendre le silence, pire, le soutien indéfectible du MR aux policiers sans jamais avoir un mot d’humanité aux victimes, de nombreux jeunes des quartiers populaires morts sous les coups, Lamine Bangoura ou Jozeph Chovanec, décédé suite à des violences policières d’une rare brutalité, comme pour Georges Floyd… (voir l’observatoire des violences policières, la Ligue des Droits humains).
Par ces silences coupables, ces partis laïcistes, anti-libéraux, défendent une vision idéologique presque « Stalinienne ». Ils perdent non seulement toutes crédibilités, mais plus grave, deviennent une menace pour notre pays et nos valeurs en jouant aux apprentis pompiers pyromanes.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: