Visite au Maroc du Secrétaire à la Défense US, Mark Esper, sur fond d’un partenariat séculaire, multidimensionnel et dynamique

 La visite au Maroc du Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, participe de la ferme volonté exprimée par Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, et par le Président Donald J. Trump, de consolider le partenariat stratégique séculaire unissant le Royaume du Maroc et les Etats Unis d’Amérique.
Sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, a reçu, vendredi à Rabat, le Secrétaire à la Défense américain.
Cette visite s’appuie aussi sur le socle d’un partenariat multidimensionnel, fort notamment d’une convergence de vues et d’analyses quant aux différents impératifs liés à la lutte antiterroriste en Afrique du nord et dans la région sahélo-saharienne, en tant que prérequis indispensables à la consolidation de la paix et de la stabilité dans le continent.
Le déplacement de M. Esper au Maroc se veut, en outre, une nouvelle articulation des efforts menés par l’Administration Trump pour renforcer davantage son engagement en faveur du continent africain pour la promotion notamment de la paix et de la sécurité et pour la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.
Cet engagement US fait écho à la projection multiforme du Royaume en Afrique, que ce soit, entre autres, au Sahel, une zone de repli convoitée par les groupes terroristes se réclamant des idéologies d’Al-Qaeda et de Daesh, ou encore dans la région des Grands Lacs et en Libye, dossier dans lequel le Maroc mène, sous le leadership éclairé de Sa Majesté le Roi une facilitation saluée par les partenaires internationaux du Royaume y compris les Etats Unis.
En effet, dans une lettre adressée à Sa Majesté le Roi à l’occasion de la Fête du Trône, le Président Donald J. Trump, après avoir réitéré son “engagement en faveur d’un Maroc souverain et stable”, s’est réjoui d’œuvrer, de concert avec le Souverain, “en tant que leader en Afrique et dans le Monde arabe, pour accélérer le développement du continent africain et promouvoir une paix authentique au Moyen-Orient”.
“Au cours de Votre règne, le Maroc et les États-Unis ont approfondi leur précieuse alliance de longue date dans l’ensemble des domaines de coopération”, avait indiqué M. Trump, ajoutant que les deux pays ont “signé un accord de libre-échange, combattu côte à côte contre le fléau de l’extrémisme violent et multiplié les opportunités pour une meilleure compréhension culturelle entre nos peuples”.
Dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la 4è session du Dialogue Stratégique Maroc-Etats Unis, le Secrétaire d’Etat US, Mike Pompeo a tenu dans la même veine à exprimer la haute appréciation des Etats Unis à Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, pour le soutien inestimable et continu du Souverain au sujet des questions d’intérêt commun tels que la paix au Moyen-Orient, la stabilité et le développement en Afrique, ainsi qu’au sujet de la sécurité régionale.
Lors de cette 4è session du Dialogue Stratégique Maroc-Etats-Unis, MM. Bourita et Pompeo ont convenu de maintenir la coopération entre les deux pays pour faire avancer leurs intérêts communs relatifs à la stabilité régionale et vaincre les groupes terroristes, notamment AQMI et Daesh.

Le Chef de la diplomatie US a tenu, dans ce cadre à remercier le Maroc, partenaire stable et exportateur de sécurité, pour son leadership continu au sein du Forum Mondial contre le Terrorisme et pour son rôle de premier plan au sein de la Coalition Internationale contre Daesh, en renforçant les capacités des services de sécurité dans la région, notamment par le biais d’une plateforme commune pour la coopération en matière de sécurité.
Outre les cercles décisionnels, le Maroc a aussi été, à plusieurs reprises, qualifié par les prescripteurs d’opinions américains comme étant un pays stable, pourvoyeur de sécurité et de stabilité en Afrique et bien au-delà, à la faveur d’une stratégie avant-gardiste adoptée par le Royaume sur les plans civil et militaire.
En droite ligne de la place de choix qui est la sienne dans le concert des Nations, le Maroc s’évertue à jouer pleinement son rôle en termes de mutualisation des efforts pour le règlement des conflits en Afrique. Etant 12è contributeur dans le monde aux missions de maintien de la paix de l’ONU, le Royaume met à contribution pas moins de 2147 casques bleus marocains répartis dans trois missions sur le continent, à savoir la Minusca en République Centre-Africaine, la Monusco en République Démocratique du Congo et la UNMISS au Sud Soudan.
Afin d’inscrire leurs engagements respectifs en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique dans la continuité, le Royaume du Maroc et les Etat-Unis déploient leur coopération stratégique dans le sens de la consolidation de l’interopérabilité entre les forces armées des deux pays. Cette interopérabilité s’est particulièrement renforcée, ces dernières années, à travers des manœuvres militaires conjointes adossées à une coopération militaire exemplaire.
Le Maroc, qui est un membre actif du Trans-Sahara Counterterrorism Partnerhsip (TSCTP), participe dans ce cadre aux manoeuvres militaires maritimes baptisées PHOENIX EXPRESS et aux manoeuvres militaires anti-terroristes FLINTOCK, et accueille les exercices multilatéraux AFRICAN LION. Le Royaume co-préside, par ailleurs, avec le Canada le Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) et est membre de l’Initiative Mondiale visant à contrer le terrorisme nucléaire.
Le Maroc et les Etats-Unis conviennent ainsi de la centralité de la sécurité dans le continent africain sans laquelle aucune dynamique de développement et de prospérité ne peut avoir lieu. Sans sécurité il ne peut y avoir d’investissements, encore moins de croissance et de création d’emplois.
La signature d’un Mémorandum d’entente, ce vendredi au siège du ministère des Affaires étrangères, par le Ministre Délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, M. Abdellatif Loudiyi, et par M. Mark Esper intervient dans le droit fil de l’excellence de la coopération sécuritaire et en matière de défense entre le Maroc et les Etats Unis, comme en témoigne notamment la désignation du Maroc en 2004 en tant qu’allié stratégique des Etats Unis hors Otan.
Une telle désignation est un symbole fort qui renseigne sur le respect profond et le caractère étroit du partenariat Maroc-Etats Unis.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: