La troisième  édition de la Conférence annuelle du guichet unique

La troisième  édition de la Conférence annuelle du guichet unique visant à faciliter le commerce extérieur a été lancée, lundi à rabat, dans le cadre de la politique de dématérialisation des procédures et de vulgarisation de ce concept auprès des opérateurs économiques nationaux. Organisée sous l’égide du ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau et à l’initiative de l’Agence nationale des ports (ANP), cette conférence annuelle se veut une rencontre d’échanges d’expériences autour de l’écosystème du guichet unique, offrant un espace de réflexion et de contributions d’experts reconnus, nationaux et internationaux. Le guichet unique est une plate-forme d’échange d’informations pour la communauté du commerce extérieur et un outil pour fournir des services intégraux et d’améliorer l’efficacité et la rapidité des formalités avec les administrations. Le guichet unique PortNet compte à ce jour plus de 28.000 clients et offre ses services dématérialisés à une communauté de plus de 32.425 usagers sur l’ensemble du territoire national. cette plateforme a été déployée au niveau du port de Casablanca, en mars 2011, sous l’impulsion de l’Agence nationale des ports et a été ensuite généralisée à tous les ports commerciaux gérés par l’Agence et aux autres processus du commerce extérieur depuis 2012. La conférence annuelle du guichet unique, organisée sous le thème “guichet unique virtuel, défis et opportunités pour la compétitivité des opérateurs économiques”, réunir plus de 400 participants représentant différentes régions et institutions du Royaume notamment les représentants de l’Agence Nationale des Ports, de l’Office des Changes, de l’Administration des Douane et Impôts Indirects, des ministères et des administrations Publiques. Les débats de cette édition portent sur “la transformation numérique et les guichets uniques virtuels, la grande promesse des ports du futur”, “guichet unique virtuel, un outil innovant pour l’amélioration de l’environnement des affaires”, “guichet unique virtuel, quel rôle pour accompagner le développement du fret aérien” et “résilience, robustesse et sécurité, retour d’expérience sur les défis et les bonnes pratiques des communautés des guichets uniques”. S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara a affirmé que cette conférence annuelle se veut un carrefour d’idées et d’échanges d’expériences autour de l’écosystème du guichet unique, offrant un espace de réflexion à travers la contribution d’éminents experts nationaux et internationaux. Le projet guichet unique portNet est “véritablement un projet porteur en matière d’efficacité et d’efficience des acteurs et une véritable rupture avec les pratiques en vigueur dans les différents maillons de la chaîne du commerce extérieur”, a souligné le M. Amara rappelant l’entrée en vigueur de deux mesures électroniques à savoir la notification électronique aux importateurs de l’arrivée de marchandise à l’import et le paiement multicanal via une solution communautaire première de son genre au Maroc. Sur le plan international, le ministre a souligné que l’approche marocaine de mise en œuvre du guichet unique de facilitation du commerce extérieur, de promotion de la compétitivité de l’opérateur national et d’amélioration de l’environnement des affaires a permis au Maroc de gagner 39 places au niveau du classement Doing Business 2017, notant que cette approche est devenue une bonne pratique citée par plusieurs organisations internationales telles que la Banque Mondiale et l’Organisation mondiale du commerce.  Pour sa part, la Directrice Générale de l’ANP, Nadia Laraki a indiqué que cette conférence annuelle constitue “un moment fort pour faire un bilan d’étape des avancées réalisées par notre modèle de guichet unique et créer une dynamique d’échange d’expériences avec nos partenaires”. Le guichet unique représente “un levier important dans le processus d’intégration de la chaine du commerce extérieur, et a eu, dès les premières années de son lancement, des retombées positives sur le processus des échanges extérieurs du Maroc”, s’est-elle réjouie. De son côté, Nabyl Lakhdar, Directeur général de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects, a souligné que le Maroc a su mettre en place son propre modèle de guichet unique, né d’un partenariat public-privé et qui a démontré sa pertinence et sa valeur ajoutée en tant que catalyseur de tous les projets. “La dématérialisation à travers la mise en place du guichet unique répond à quatre paramètres cruciaux dans le commerce international à savoir les délais, les coûts, la facilitation des procédures et la transparence”, a ajouté M. Lakhdar.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: