Université: l’étudiante marocaine régularisée

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques a régularisé la situation d’Hidayat Kebdani, étudiante marocaine, jusqu’alors menacée d’expulsion

La jeune étudiante marocaine, Hidayat Kebdani, étudiante en 3e année de licence d’économie à l’université de Pau, a été informée en fin de semaine dernière de la décision du préfet, Gilbert Payet, de régulariser sa situation.
Vendredi, la jeune fille âgée de 23 ans, originaire d’Agadir a reçu un courrier de ce dernier. “Il renouvelle mon titre de séjour étudiant à titre exceptionnel et dérogatoire jusqu’à la fin de l’année universitaire, voire plus suivant mes résultats”, relate Hidayat Kebdani, visiblement soulagée.
Son avocat, Henri Moura, en a reçu notification le même jour: “Le préfet a tenu compte de ses derniers bons résultats'” indique ce dernier. Présente depuis 6 ans à Pau, l’étudiante originaire d’Agadir avait été retardée dans ses études par un changement d’orientation, par des problèmes de santé et une succession de petits boulots. Si bien qu’elle n’avait pas pu obtenir sa licence dans le délai prescrit.
On se souvient que la menace de son expulsion du territoire, avait suscité une mobilisation citoyenne, impulsée par la CGT, le 23 novembre au siège de la Police aux frontières (PAF) à Billère ainsi qu’à l’Université qui inaugurait de nouveaux bâtiments.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: