Un membre de la plate-forme de soutien aux réfugiés affirme avoir été brutalisé par des agents de police

lacapitale

Lundi en fin d’après-midi, alors que les bénévoles s’apprêtaient à distribuer des repas aux migrants du parc Maximilien, . Nabil, l’un des bénévoles, une intervention de police a dégénéré a violemment été pris à partie par plusieurs agents. Dans le même temps, les policiers ont filmé les bénévoles. Ces derniers parlent aussi de menaces à leur encontre

Ce devait être une distribution de repas comme il y en a chaque semaine au parc Maximilien. «  Il y avait environ 200 migrants à ce moment-là. Vers 17h30, trois combis de la police ont débarqué  », raconte Nabil, l’un des bénévoles du parc. Par crainte d’une interpellation, la plupart des réfugiés se sont mis à courir. «  La police en a interpellé quelques-uns. L’un des migrants essayait de mettre ses chaussures avant de se faire embarquer. L’agent n’avait pas l’air de comprendre et le ton est monté. Je me suis dit que je devais intervenir avant que ça tourne mal », explique-t-il

Mais c’est pour Nabil que les choses ont dégénéré . « Il m’a attrapé violemment au cou et plaqué sur le capot de la camionnette. » Ils ont fini par relâcher le bénévole. Indigné, Nabil leur demande leurs noms et leurs numéros de matricule. «  I ls ont refusé de me les donner. Ils ont juste ricané  »

> Mais ça ne s’arrête pas là, les policiers se sont mis à filmer les bénévoles. Un agent s’est approché d’elles et leur a dit : « moi aussi, je vous ai pris en photo, vous allez voir ce qui va vous arriver », raconte le bénévole

> Nabil compte porter plainte au comité P (le Comité permanent de contrôle des services de police)

> Les policiers ont quant à eux dressé un procès-verbal à l’encontre du bénévole pour refus d’obtempérer puis appel abusif aux services de secours

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: