Maroc. Silya Ziani, voix bâillonnée du hirak

Le 11 juin, des centaines de femmes ont défilé dans les rues de Rabat pour exiger que soient relâchés la chanteuse et tous les détenus politiques du Rif .

La militante et chanteuse rifaine de 23 ans est détenue à la prison d’Oukacha, à Casablanca, depuis plus d’un mois. Elle ne supporte plus son incarcération, à l’isolement.

Elle doit être extraite de son étroite et sombre cellule, demain, pour être présentée à un juge d’instruction à Casablanca. Le crime de Silya Ziani ? Avoir bercé de ses chants la révolte populaire du Rif. Le régime marocain ne pardonne pas à la jeune femme d’avoir scandé, dans les rassemblements d’Al Hoceïma, cet irrévérencieux…

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: