Projet d’attentat déjoué : un Français soupçonné d’avoir fourni des armes aux Belges

La décision d’effectuer des interpellations mercredi en Belgique et en France aurait été prise à l’initiative de la France, inquiète d’un possible attentat à l’approche du 14 juillet.

Les autorités belges et françaises sont toujours à la recherche de « plusieurs suspects » après la découverte d’une importante cache d’armes, mercredi, à Anderlecht, en banlieue de Bruxelles (Belgique), parachevant une action franco-belge dans ce dossier de terrorisme. Les enquêteurs s’attachent aussi à comprendre les liens entre le suspect français de 42 ans arrêté à Wattignies (Nord), actuellement en garde à vue à la DGSI en France, et les frères Akim et Khalid Saouti (40 et 37 ans), inculpés pour participation à une organisation terroriste et écroués.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: