google.com, pub-4622360082312857, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Les autorités marocaines de la province d’Aousserd prennent en charge 195 candidats à la migration clandestine en provenance d’Afrique subsaharienne après l’échouement de leur bateau entre Guerguerat et Centre Birgendouz.

Noureddine el Fezzari

Les autorités locales de la province d’Awsard, au sahara marocaine, ont réussi à secourir des candidat pour la migration clandestins, après qu’ils aient été retiré hier soir, mercredi, sur les côtes de la région d’Awsard, entre la zone de Guergarat et le centre de Bir Gunduz, un bateau transportant 195 migrants clandestins en provenance d’Afrique subsaharienne , dont 4 femmes et 3 enfants, qui se dirigeaient du Sénégal vers les îles espagnoles de Gran Canarias, les immigrés sont de nationalité Sénégalaise , et quatre d’entre eux sont originaires de Guinée.
Selon les déclarations de certains de ceux que nous avons contactés au Centre d’hébergement du Centre de Bergunduz, ces candidats à l’immigration clandestine étaient dans un état de santé très dégradé en raison d’un froid intense, de la faim et de la soif après avoir passé 8 jours à bord de leur bateau, et qu’ils ont reçu sur place les premiers soins et l’assistance médicale nécessaires et la fourniture de vêtements complets à toutes les victimes de l’immigration clandestine qui ont été prises en charge, et les autorités locales ont également procédé à des tests PCR, pour détecter s’il y a ou non cas de Covid 19.
Après avoir passé 08 jours sur mer jusqu’à ce qu’ils se soient perdus sans eau ni nourriture, leur chemin restait inconnu, et était voué à la noyade, et grâce a Dieux qui a entraîné leur embarcation vers les côtes marocaines entre le passage de Guerguerat et le centre de Bir gunduz, où les autorités locales les ont retrouvés dans le bateau cassé, et ils ont fait des efforts géants afin de sauver tout le monde, de les abriter et de les récupérer, et d’acquérir des vêtements et tout le matériel nécessaire pour faire sortir ces immigrés du traumatisme de l’événement d’abord, et de préserver à nouveau leur santé et leur humanité. les intervenants des candidats à l’immigration clandestine ont indiqué que toute l’aide nécessaire en matière de logement et de nutrition était fournie aux candidats pour alléger leurs souffrances.
Le groupe de migrants clandestins à bord du bateau comprend 195 personnes originaires du Sénégal et de la Guinée, dont 4 femmes et 3 enfants.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: