خبر عاجل :
{"effect":"fade","fontstyle":"normal","autoplay":"true","timer":4000}
الرئيسية » أخبارالجالية » Le Maroc au mondial: liesse au royaume et sur les Champs-Élysées, échauffourées à Bruxelles

Le Maroc au mondial: liesse au royaume et sur les Champs-Élysées, échauffourées à Bruxelles

Dix-neuf ans qu’ils attendaient cette qualification. Après leur victoire 2-0 face à la Côte d’Ivoire le 11 novembre dans le stade Houphouët-Boigny d’Abidjan, les Lions du Maroc ont obtenu leur ticket pour la Coupe du monde de football 2018. La dernière fois que l’équipe avait atteint la phase finale de la compétition, c’était en 1998: une bonne raison pour les Marocains de fêter l’exploit de leur équipe dans les rues, comme vous pouvez le découvrir dans les vidéos sur notre page .
‏Klaxons, chants et youyous
‏Dès la fin de la rencontre, c’est ainsi tout le Royaume qui a laissé éclater sa joie à coups d’interminables klaxons, de chants, de hurlements et de youyous. À Casablanca, des milliers de supporters ont investi les principales artères de la ville pour fêter cette qualification, alors que de longues files de voitures convergeaient vers la Corniche, haut-lieu de la vie nocturne de la métropole marocaine.
‏Même scènes de liesse à Marrakech, où une foule compacte avait envahi le centre ville, montant sur les voitures pour s’époumoner en chantant les louanges de l’équipe nationale. Le roi Mohammed VI n’a, lui non plus, pas manqué de féliciter “chaleureusement” les “Lions de l’Atlas”, exprimant sa “joie pour le grand exploit réalisé par la sélection nationale”.
‏”Bravo les Lions, vive le Maroc !”, a tweeté dans la foulée l’humoriste franco-marocain Gad Elmaleh, supporter déclaré de l’équipe marocaine.
‏BRavoooooooo

Mais les échauffourées qui ont eu lieu à Bruxelles samedi soir après un rassemblement de supporters célébrant la qualification du Maroc pour la Coupe du monde 2018 ont fait 22 blessés parmi les policiers, a annoncé la police, citée par l’agence Belga. La police antiémeute a recouru notamment au canon à eau pour contrôler une foule d’environ 300 personnes. Plusieurs voitures ont été incendiées et des magasins pillés, selon la police. Le ministre belge de l’intérieur n’a pas apprécié. «Inacceptable», a tweeté Jan Jambon.

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: