Erdogan: convaincu que l’Afrique va se redresse et condamne sévèrement la barbarie à l’égard des Musulmans de Rohingyas

Dans un programme spécial de la TRT, le président Recep Tayyp Erdogan a répondu aux questions du journaliste Oguz Haksever sur les sujets d’actualité.

Concernant les incidents au Myanmar, le président a dit sévèrement condamner les actes des forces de sécurité à l’encontre des Rohingyas. « Nous allons suivre l’affaire par le biais des organisations internationales, dont les Nations Unies » a-t-il indiqué.

Le président Erdogan s’est félicité de l’aide et du soutien portés par la Turquie aux pays dans le besoin dans les 4 coins du monde : « Les Etats-Unis se classent en première position et la Turquie en seconde position mondiale concernant l’aide accordée aux pays sous-développés. »

« Nous acheminons toutes sortes d’aides aux pays sous-développés, des aliments, des médicaments, des vêtements, etc., avec des navires ou des avion-cargo. Par exemple, nous envoyons des aides en Palestine, à Gaza, et nous allons continuer de le faire car c’est-ce qui incombe à la Turquie » a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Erdogan a affirmé que la crise opposant le Qatar et certains pays arabes devait prendre fin lors de la fête du sacrifice. « Alors que c’est la période intense du pèlerinage à La Mecque, notre souhait du roi saoudien Salmane, gardien des deux mosquées sacrées, est le suivant : Il est en quelque sorte le grand frère du Golfe et bientôt ce sera la fête du sacrifice. Que cette crise prenne donc fin. »

Au sujet du blocus de la mosquée al-Aqsa par Israël, le président Erdoagn a indiqué que la situation ne s’était pas entièrement calmée, mais que la Turquie avait mené une intense diplomatie durant cette période pour mettre fin à la crise, rappelant s’être entretenu avec le chef d’Etat palestinien Mahmoud Abbas, le président israélien Reuven Rivlin et le roi jordanien Abdallah II.

« Tout ce processus (les démarches entreprises par la Turquie, ndlr) ont entièrement changé le cours des choses, et la situation s’est améliorée. Toutefois je ne pense pas que ce soit entièrement fini. Je ne sais pas quand est-ce que ça peut éclater de nouveau. Tout le monde et surtout Netanyahu doit savoir ceci : l’esplanade des mosquées est un lieu sacré pour les trois religions et personne n’a le droit de dire que ce lieu lui appartient ou que les musulmans ne sont pas autorisés à y entrer » a-t-il souligné.

Dernièrement, M. Erdogan s’est exprimé sur l’Afrique, notant que d’importantes démarches avaient été entreprises lors des visites effectuées dans les pays africains, faisant ainsi référence à la politique d’ouverture de la Turquie vers l’Afrique.

« Quand j’ai entamé mon mandat, nous n’avions que 12 ambassades en Afrique. Aujourd’hui ce chiffre est de 39. Notre objectif est d’ouvrir une ambassade dans la totalité des pays africains. D’ailleurs le ministère des Affaires étrangères mène des travaux à ce sujet. Je suis sûr que si la solidarité turco-africaine se poursuit, l’Afrique utilisée jusqu’alors comme terres de colonisation, va se redresser » a-t-il affirmé.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com