Lutte contre le terrorisme: le PS dénonce les “listes d’enfants” qui sont réclamées aux mosquées Belga

Le PS s’inquiète, mercredi dans La Libre, d’une démarche de l’Office national de l’Emploi (Onem), réclamant à une ASBL chapeautant une mosquée bruxelloise une liste d’élèves, vraisemblablement ceux fréquentant les cours de langue ou les écoles de devoirs souvent organisées en marge des activités religieuses.
Les inspections interviennent dans le cadre du projet « Belfi » associant parquet fédéral, auditorat général, Onem et inspection sociale et visant spécifiquement le secteur associatif dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le radicalisme.

Le député Ahmed Laaouej (PS) se demande sur quelles bases légales ces « fichiers d’enfants » sont exigés et ce que l’Onem peut bien faire de pareils listings. « Il en va des droits fondamentaux. Imagine-t-on pareille demande, par exemple, lors de congrès politiques ? »

Il évoque des contrôles qui interviennent le vendredi, jour de prière. « C’est comme si des inspecteurs débarquaient en pleine messe du dimanche. Il ne s’agit pas d’une question de confession mais de principe. »

« Il est faux d’affirmer que, via Belfi, un inventaire des fidèles soit effectué », assure toutefois le cabinet Geens, interrogé par La Libre. Le cabinet ne se prononce cependant pas sur ces « listes d’élèves ».
lameuse

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: