Un Liégeois poursuivi pour avoir tenté d’incendier une mosquée de Herstal

Un Liégeois âgé de 37 ans a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre d’une tentative d’incendie commise sur une mosquée de Herstal. Le prévenu avait déversé de l’essence sur la façade de cet établissement mais avait été surpris avant d’allumer l’incendie.

Les faits s’étaient déroulés le 17 octobre 2016 au centre culturel musulman de Herstal. Le prévenu avait déversé une demi-bouteille d’essence sur la façade de cet établissement mais n’avait pas allumé le feu. Il avait été surpris et mis en fuite par un individu qui sortait de cet endroit.

Le prévenu cultivait une rancœur après un incident qui s’était déroulé devant cette mosquée. Quelques mois avant les faits, alors qu’il circulait en cyclomoteur, il avait reçu un objet au visage et s’était blessé. Après un passage par l’hôpital, il avait déposé plainte mais cette plainte avait été classée sans suite. Non assuré, le prévenu avait été obligé de payer les frais de son hospitalisation.

Le jour des faits, il avait consommé de l’alcool quand sa rancœur l’avait poussé à tenter d’incendier la mosquée. Mais selon lui, il n’avait manifesté aucune intention de tuer les gens présents dans la mosquée.

Le parquet a poursuivi le prévenu pour tentative d’incendie d’un immeuble habité et a requis contre lui une peine de 100 heures de travail. La défense a dénoncé le geste insensé du prévenu mais a contesté l’atteinte à la liberté de culte que dénonçaient les parties civiles. L’avocat du prévenu a réclamé une peine de travail.

Le jugement sera prononcé le 4 mai.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com