Ordinateurs interdits: les classes affaires risquent de souffrir

‘interdiction par Washington et Londres d’embarquer en cabine tablettes et ordinateurs sur certains vols risque de peser sur la rentabilité des transporteurs visés et notamment les lucratives classes affaires des compagnies du Golfe, estiment des experts interrogés par l’AFP. Washington a décidé d’interdire tous les appareils électroniques plus gros qu’un téléphone portable en cabine pour les vols directs entre les Etats-Unis et sept pays arabes et la Turquie. La Grande-Bretagne a pris la même décision pour cinq pays du Proche-Orient et du Maghreb, et la Turquie. “Il est inhabituel d’avoir une mesure de sûreté qui est sélective géographiquement”, souligne à l’AFP Bertrand Mouly-Aigrot, associé au cabinet Archery Strategy Consulting. Et l'”un des effets induits probables c’est que certains voyageurs se tournent vers d’autres compagnies” pour se rendre aux Etats-Unis mais “si menace il y a, elle pourrait se reporter sur d’autres vols avec correspondance”, estime-t-il. AFP

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: