google.com, pub-4622360082312857, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Maroc : saisie d’une arme à feu sur une touriste européenne

La rédaction

C’est une scène qui rappelle les vieux films d’espionnage qui s’est déroulée mercredi au port de Tanger, au Maroc.

Les éléments de la direction des passagers ont pu saisir un pistolet de fabrication italienne. Le pistolet, trouvé à bord d’un véhicule conduit par une ressortissante slovaque, était muni d’un silencieux.

Port de Tanger : saisie d’un pistolet avec ses munitions 

La même source affirme qu’il s’agit d’un pistolet d’alarme Bruni Mod 92 d’un calibre de 9 mm, fabriqué en Italie. L’arme est dotée d’un silencieux.

Saisi au port de Tanger par les éléments de la direction des passager, le pistolet a été trouvé à bord d’une Land Rover immatriculée en Slovaquie.

À l’intérieur du même véhicule, conduit par une ressortissante slovaque, suite à la découverte de l’arme à feu, les services de sécurité du port ont pu également mettre la main sur 110 cartouches, également de calibre 9 mm.

La conductrice de la Land Rover a été, par la suite, soumise à un contrôle approfondi et doit faire désormais face à une enquête judiciaire menée par la Brigade de la police judiciaire de la zone de sécurité du port Tanger.

Une saisie qui éveille les soupçons

Cette enquête, rapporte toujours Le 360, vise à mettre en lumière toutes les extensions de cette affaire, et notamment pour donner plus d’éclaircissements concernant les raisons pour lesquelles cette ressortissante slovaque a tenté d’introduire cette arme à feu sur le sol marocain.

L’enquête tend également à arrêter d’autres personnes potentiellement impliquées dans cette affaire.

Il ne s’agit pas de la première arme à feu saisie à l’entrée du Maroc. Le 5 juillet dernier, au port de Beni Ensar à Nador, un passager a été arrêté en possession d’un pistolet automatique de 9 mm ainsi que de 49 munitions.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: