Maroc : nouveau scandale de chantage sexuel contre des bonnes notes

La rédaction

De nouvelles accusations de chantage sexuel dans une école au Maroc ont suscité la polémique et déclenché des appels aux éventuelles autres victimes à briser le silence après un récent scandale similaire.

Un enseignant d’une école de commerce à Oujda (nord-est) aurait réclamé des faveurs sexuelles à une étudiante en échange de bonnes notes, selon des médias locaux. L’enseignant a été suspendu jusqu’à sa présentation devant un conseil disciplinaire, a indiqué vendredi à l’AKhbarona Aljalia un responsable du ministère de l’Education.

Le ministère a par ailleurs lancé une enquête sur des “accusations similaires” dans la même institution et ordonné à son directeur de démissionner.

Cette affaire a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux, où un groupe intitulé les “hors-la-loi” a lancé une campagne de dénonciation sur internet pour récolter des témoignages d’éventuelles autres victimes.

Début décembre, quatre professeurs de l’université Hassan Ier de Settat, ont comparu devant la justice marocaine pour des faits similaires de chantage sexuel sur des étudiantes en échange de bonnes notes.

Un cinquième universitaire était lui poursuivi pour “attentat à la pudeur avec violence“, un chef d’accusation plus grave.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: