L’Exécutif des musulmans de Belgique ne veut plus des aides de l’État dénonçant une «ingérence politique»

Biladi

Après les nombreuses polémiques autour de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), son président Mehmet Üstün a annoncé ce mardi dans les journaux Standaard, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg ne plus vouloir de subventions fédérales. «Nous en avons assez de l’ingérence politique», a-t-il lâché.

Cette annonce répond aux critiques lancées par le Premier ministre de Belgique Alexander De Croo en séance plénière de la Chambre des représentants qui avait rappelé que l’EMB bénéficiait de subventions de l’État et qu’il devait dès lors «faire preuve de professionnalisme et de transparence».

L’EMB bénéficie, rappelle la RTBF, de 500 000 euros de frais de fonctionnement dont le versement est assorti de conditions. Face à ces contraintes, Mehmet Üstün a annoncé que «ces 500 000 euros nous allons les trouver nous-mêmes, nous ne sacrifierons pas notre autonomie».

 

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: