Trafic de drogue – Du jamais vu, un narco-drone utilisé pour passer la marchandise entre le Maroc et l’Espagne avant d’être envoyée en France par la route

La rédaction

Un drone, de type “professionnel”, d’une envergure de 4,3 mètres et d’une autonomie de vol de 7 heures a été saisi par les agents de la Policia Nacional dans le cadre d’une affaire de lutte contre le trafic de stupéfiants entre l’Espagne et la France.

L’enquête qui a permis de démanteler une organisation dédiée au trafic de drogue a commencé au début de l’année, lorsqu’un groupe de narco trafiquants a été repéré près de Malaga, au sud de l’Espagne. Identifiées par les enquêteurs de la Policia Nacional, plusieurs personnes d’origine Franco-Marocaine étaient suspectées de transporter des quantités de produits stupéfiants vers la France, soit via des “Go Fast”, à bord de véhicules de grosses cylindrées volés, soit en dissimulant la marchandise à l’intérieur de camions de fret.
En poussant les investigations, les agents espagnols ont découvert que ce groupe faisait également l’objet d’une enquête de la police française, précisément la partie de l’organisation dédiée à la réception de la marchandise, au transport et à la distribution.
L’enquête s’est dès lors articulée des deux côtés de la frontière. Et c’est dans le cadre des avancées de l’enquête en France et en Espagne que les policiers ont mis à jour ce drone dédié au transport de la drogue entre le Maroc et l’Espagne.
Tout d’abord grâce aux policiers français qui ont ainsi procédé à l’arrestation de trois membres de l’organisation en France, saisissant au passage 12 kilogrammes de haschich confectionnés pour la revente.
Dans la foulée, un mandat d’arrêt européen est émis par les autorités françaises pour faire tomber le chef de cette organisation vivant en Espagne. Les agents espagnols reprennent donc la suite de l’affaire et vont perquisitionner chez le suspect, près de Malaga. Et c’est au domicile du trafiquant présumé que le drone a été retrouvé ainsi que du matériel utilisé dans le trafic aérien, par drone. Un drone ultra-performant d’une envergure de plus de 4 mètres. Dans la coque, les enquêteurs ont constaté la présence d’un compartiment pour stocker les paquets de haschich ou de marijuana qui transitaient des deux côtés de la Méditerranée.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: