Le variant indien localisé à Saint-Josse: «Le porteur a-t-il voyagé ou a-t-il été contaminé en Belgique?»

La rédaction

Un cas du variant indien du Covid-19 a été repéré à Bruxelles. Mais le porteur, localisé à Saint-Josse, n’a pas encore pu être contacté. Par ailleurs, une femme enceinte est décédée du covid dans un hôpital de la capitale. Le point.

«Nous avons malheureusement détecté un nouveau variant à Bruxelles».

Et ce nouveau venu, c’est le tant redouté variant indien. Celui-ci a été repéré chez une personne de Saint-Josse, commune où le taux de vaccination est justement le plus bas de Bruxelles.

«Il s’agit d’un cas de contamination détecté fin mars», détaille Inge Neven, responsable du service d’inspection Hygiène de la Cocom. «Mais nous n’avons eu connaissance du fait qu’il s’agit du variant indien que jeudi 22 avril». Inquiétant: cette personne n’a pas encore pu être contactée par les équipes de tracing. «Elle fait partie des 6% que les centres de contact ne parviennent pas à joindre, cela arrive», doit déplorer Inge Neven.

Comment a-t-il été contaminé?

La seule certitude, c’est qu’«il ne s’agit pas d’un Indien ou d’une Indienne», détaille la fonctionnaire. Dont les services tentent de retracer les dernières semaines de ce cas présenté comme plus contagieux et plus virulent. «Il faut essayer de comprendre les raisons de cette contamination: cette personne a-t-elle voyagé? A-t-elle été infectée en Belgique?», s’interroge Neven. Qui assure tout mettre en œuvre pour «limiter au plus possible» la propagation de cette variante indienne du Covid-19.

La responsable hygiène de la Cocom rappelle que 86% des cas positifs en Belgique présentent la variante britannique du virus, 5% la sud-africaine et 4% la brésilienne. «Il y a pour l’instant 4 cas avérés de variant indien chez nous, dont 3 en Province d’Anvers», distingue-t-elle. Sans compter les 20 étudiants indiens diagnostiqués à Alost et Louvain, portés à connaissance le 22 avril.

Emir Kir: «Nos équipes à disposition»

Du côté de la commune de Saint-Josse elle-même, le Bourgmestre Emir Kirs’est d’initiative tourné vers Inge Neven. «Nos équipes se tiennent à disposition pour aider à retrouver cette personne afin de s’assurer que ce variant virulent ne se propage pas davantage», assure le maïeur tennoodois.

Plus généralement, Saint-Josse renforce depuis quelques jours son dispositif de sensibilisation à la vaccination, dans un contexte où la commune du bord de jardin botanique reste à la traîne dans le processus. Un «affichage massif» est prévu comme un toute boîte imprimé «à 10.000 exemplaires». Un centre d’info et inscription sera installé chaque jeudi au marché et un «webinaire spécial vaccination» est programmé. Ces initiatives complètent un dispositif qui comprend déjà N° vert, transport vers les centres de vaccination, appui polyglotte…

Une femme enceinte décédée à l’hôpital

Ce 26 avril, la Cocom a signalé un taux d’incidence bruxellois qui reste bloqué aux alentours de 500, à 487 personnes contaminées pour 100.000 habitants précisément. «La situation reste à surveiller: le taux d’incidence reste stable, mais élevé», note Inge Neven, responsable hygiène de la Cocom. «Le taux d’infection des moins de 20 ans est élevé et il progresse entre 20 et 59 ans», prévient l’experte.

+ INFOGRAPHIES | Les chiffres de la vaccination dans les 19 communes de Bruxelles : différences marquées selon le niveau socio-économique

Préoccupant: la valeur R, ou taux de reproductivité du virus, est mesurée 1,07. On reste donc au-dessus de la barre de 1, et donc sur une courbe ascendante, alors que cet indice était à 0,87 il y a deux semaines.

Explication plausible: «on teste un peu plus» à Bruxelles depuis la fin des congés de Pâques. «C’est d’ailleurs la Région bruxelloise qui teste le plus», se félicite Neven. Le taux de positivité est mesuré à 9,9%, soit un chiffre «stable».

L’inquiétude reste grande en soins intensifs où «51% des lits sont occupés par des cas de Covid-19». Triste nouvelle: «une femme enceinte est décédée à l’hôpital la semaine passée». Bruxelles déplore «entre 40 et 45 décès» hebdomadaires pour les dernières semaines.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: