Rwanda/Covid-19: Peine de stade à Kigali, pour non-respect des gestes barrières

Gherrabi

Rwanda/Covid-19: Peine de stade à Kigali, pour non-respect des gestes barrières

Au Rwanda la police ne badine pas avec le respect des gestes barrière en ce qui concerne le coronavirus. Selon BBC, des couples de jeunes mariés ont été humiliés pour n’avoir pas respecté les gestes contre la propagation du virus.

Si certains Rwandais s’amusent avec les mesures barrières, la Police est bien déterminée à faire respecter les mesures sanitaires liées à la pandémie imposées par les autorités rwandaises. Plusieurs manifestations ont déjà fait les frais des forces de l’ordre surtout à Kigali, la capitale. Au moins trois mariages ont été interrompus durant le week-end pascal. La principale raison de l’arrêt de ces cérémonies était le nom respect de la distanciation physique et le non respect de la limitation dans les rassemblements. La plupart des mariages interrompus dépassaient le maximum de 20 participants.

Les autorités rwandaises arrêtent ceux qui ne se plient pas aux directives pour lutter contre le virus et les admonestent en les regroupant dans des lieux publics.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 au Rwanda en mars, ceux qui ne se plient pas aux directives pour lutter contre le virus et les admonestent en les regroupant dans des stades ou d’autres lieux, comme les cours d’écoles, en guise de punition.

(STR/Photo STR. AFP)

Des images de jeunes mariés rwandais et d’invités de la famille contraints de passer leur nuit de noces dans des stades pour avoir enfreint les règles du coronavirus ont suscité des critiques dans le pays, rapporte BBC. Selon une jeune mariée, passer la soirée dans un stade « le jour de mon mariage est un mauvais souvenir qui ne s’estompera jamais de ma vie ». « Infliger de la douleur et humilier les gens comme ça ne nous fait pas craindre la couronne ou observer des mesures », a-t-elle ajouté à la BBC.

Un porte-parole de la police a déclaré aux médias rwandais que « de plus en plus de personnes faisant des fêtes, violent les mesures« , et la police ne permettrait pas que cela continue.

Certains en ligne ont déclaré que la police «est allé maintenant trop loin» en détenant illégalement des personnes pendant la nuit dans les stades, tandis que d’autres ont félicité les policiers pour avoir agi pour «assurer leur sécurité». Clarisse Karasira, une star de la musique rwandaise, a tweeté « cet acte manque d’humanité», et a déclaré que c’était « une douleur éternelle pour le couple et leurs enfants ».

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: