la-france-a-lance-un-avertissement-a-ses-citoyens-dans-les-pays-musulmans

La France a mis en garde aujourd’hui (mardi) ses citoyens vivant ou visitant plusieurs pays à majorité musulmane et les a appelés à prendre des mesures de sécurité supplémentaires, alors que la colère suscitée par l’utilisation des caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo, augmente.

Dans des directives émises aujourd’hui par le ministère français des Affaires étrangères aux citoyens français en Indonésie, au Bangladesh, en Irak et en Mauritanie, il leur a conseillé de prendre des précautions. Les directives stipulent qu’ils doivent s’abstenir de toute protestation contre les caricatures et éviter tout rassemblement public.

« Il convient d’augmenter la vigilance, notamment lors des déplacements et dans les lieux visités par les touristes ou dans les communautés d’exilés », lit-on.

L’ambassade de France en Turquie a donné des instructions similaires à ses citoyens. Le président turc Recep Tayyip Erdogan, l’un des critiques les plus sévères du gouvernement français, a lancé des appels au boycott des produits français. Paris a renvoyé son ambassadeur à Ankara et le parlement pakistanais a adopté hier une résolution appelant le gouvernement à renvoyer l’envoyé de Paris. Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Dermanin, a appelé aujourd’hui la Turquie et le Pakistan à ne pas s’immiscer dans les affaires de la France.

Dans le monde musulman, ces derniers jours, il y a eu des appels au boycott des produits français pour protester contre les propos tenus par le président français Emmanuel Macron la semaine dernière, après qu’un islamiste extrémiste a assassiné un enseignant Samuel Patti près de Paris pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet lors d’un cours sur la liberté d’expression. Macron a déclaré que la France « n’abandonnera pas les caricatures » et que Patti a été « assassiné parce que les islamistes veulent nous prendre notre avenir ». Avant même ces choses, Macron a fait sensation en annonçant plus tôt ce mois-ci qu’il lutterait contre le «séparatisme islamiste» qui se répand dans certaines communautés musulmanes de France. Il a qualifié l’islam de «religion en crise».

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: