Bruxelles : des mesures sanitaires plus restrictives jusqu’au 19 novembre

C’est au tour de Bruxelles d’annoncer les nouvelles mesures prises dans le cadre de la crise du coronavirus. Et on peut dire que la capitale serre la vis. Hier samedi, Rudi Vervoort, le ministre-président de la Région bruxelloise, a rencontré vers 12h30 les bourgmestres des 19 communes de la Région..

Lors de sa conférence de presse tenue ce 24 octobre, le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, a annoncé le retour des règles qui étaient d’application pendant le confinement. 

Des dernières informations qui nous sont parvenues aujourd’hui le 25 Octobre de la part du cabinet du Ministre-Président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC), il ressort que les mesures applicables aux cultes en RBC à partir du lundi 26 octobre 2020 sont moins restrictives qu’annoncées initialement.

Ceci implique, pour le culte islamique les mesures suivantes :

Les cérémonies funéraires peuvent être célébrées avec une présence de 15 personnes maximum, sans l’exposition des dépouilles.

Les mariages religieux peuvent être célébrées en présence de 5 personnes maximum : les mariés, les deux témoins et le ministre de culte officiant

Toutes les autres cérémonies, y compris les prières du vendredi, sont interdites dans les mosquées sises en Région de Bruxelles-Capitale.

Les offices religieux, enregistrés dans le but d’une diffusion par tous les canaux disponibles et qui ont lieu uniquement en présence de 10 personnes maximum, en ce compris les personnes en charge dudit enregistrement, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne, et pour autant que le lieu de culte reste fermé au public pendant l’enregistrement, sont autorisés.

Par contre, contrairement à ce qui été annoncé précédemment, les mosquées restent ouvertes au public pour les prières quotidiennes, à raison d’une personne par 10 m2 et en présence de 100 personnes maximum avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne.

Pour la Région flamande et la Région wallonne, la situation est inchangée : les mosquées restent ouvertes au public pour les prières quotidiennes et celles du vendredi, dans le respect des mesures détaillées dans le protocole de l’EMB.

Mr, Salah ECHALLAOUI, vice président de l’EMB en Belgique a souligné à Akhbarona Aljalia que  « Le Bureau de l’Exécutif des Musulmans de Belgique poursuit les concertations avec les autorités belges et les autres cultes pour revenir à une situation normale dans l’exercice du culte dès que le contexte sanitaire le permettra».

« Nous tenons à saluer une nouvelle fois les efforts déployés par les musulmans de notre pays pour respecter les mesures sanitaires et préserver leur santé et celle de leurs concitoyens.  » a déclaré Mr Salah ECHALLAOUI le vice président de l’EMB .

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: