l’UE appelle les États membres à intensifier leurs efforts face à la deuxième vague

La Commission européenne a appelé les États membres de l’UE à intensifier leurs efforts pour faire face au rebond des cas de contamination au Covid-19 et contrer la deuxième vague du virus.

Selon l’exécutif européen, l’évaluation des risques concernant la pandémie de Covid-19, publiée ce jeudi par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), montre que les taux de contamination ont augmenté régulièrement dans l’UE et au Royaume-Uni depuis août et que les mesures prises par les autorités locales n’ont pas toujours été “suffisantes” pour réduire ou contrôler l’épidémie.

L’ECDC relève qu’il est essentiel que les États membres mettent en œuvre toutes les mesures nécessaires au premier signe de nouveaux foyers. “Cela comprend l’intensification des tests et de la recherche des contacts, l’amélioration de la surveillance des soins de santé publics, la garantie d’un meilleur accès aux équipements de protection individuelle et aux médicaments, ainsi qu’une capacité sanitaire suffisante”, détaille l’ECDC.

“Nous assistons actuellement à une augmentation inquiétante du nombre de cas de Covid-19 détectés en Europe. Jusqu’à ce qu’un vaccin sûr et efficace soit disponible, l’identification rapide, les tests et la mise en quarantaine des contacts à haut risque sont parmi les mesures les plus efficaces pour réduire la transmission”, a souligné Andrea Ammon, directeur du Centre.

Commentant les conclusions de l’évaluation de l’ECDC, la commissaire européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, a, pour sa part, insisté que les Etats membres ne doivent absolument pas “baisser la garde” face à la hausse des contaminations.

“Étant donné que certains États membres connaissent un nombre plus élevé de cas que lors du pic de mars, il est tout à fait clair que cette crise n’est pas derrière nous. (…) Cela signifie que tous les États membres doivent être prêts à déployer des mesures de contrôle immédiatement et au bon moment, au tout premier signe de nouveaux foyers potentiels”, a ajouté Mme Kyriakides.

L’ECDC a, par ailleurs, relevé dans son évaluation que “la vulnérabilité de la population aux contaminations demeure élevée, car les données disponibles (…) suggèrent que le taux d’immunité est inférieur à 15% dans la plupart des régions de l’UE et du Royaume-Uni”.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: