Coronavirus au Maroc : à Marrakech, plusieurs quartiers fermés après une hausse des cas

Au-delà de la politique de sensibilisation au respect des mesures préventives, les autorités de la ville limitent les déplacements aux cas de nécessité extrême dans certaines zones.

Les autorités marocaines ont annoncé dimanche avoir fermé plusieurs quartiers de Marrakech, capitale touristique du pays, en raison d’une recrudescence d’infections au nouveau coronavirus.

Les « opérations de contrôle » dans cette destination touristique phare ont été renforcées et certains quartiers ont été « fermés totalement ou partiellement » pour enrayer la propagation du virus. Il s’agit des zones de Sidi Youssef Ben Ali, Hay Hassani, Hay Mohammadi, M’hamid, Menara, Jemaa Fna et de Kechich, selon

Les déplacements y sont limités aux cas de nécessité extrême (travail, raisons de santé ou faire ses courses). Les opérations de contrôle des unités industrielles et professionnelles sont plus nombreuses.

Jardins fermés, rassemblements interdits

Des campagnes ont été lancées dans les rues de Marrakech pour « sensibiliser au danger du relâchement dans le respect des mesures préventives », comme le port du masque (appelé également « bavette ») et la distanciation physique.

Les autorités veillent aussi à la fermeture totale des jardins, des espaces verts, l’interdiction des rassemblements dans les espaces publics et devant les agences bancaires et autres, selon le journal marocain. Des déplacements aux entrées de la ville et entre les quartiers sont eux aussi contrôlés.

1776 cas recensés samedi

Des mesures similaires ont été prises récemment à Casablanca, Tanger et Fès qui figurent parmi les villes les plus touchées du royaume. Pays de 35 millions d’habitants, le Maroc a recensé depuis début mars 41 017 cas de contamination, dont 632 décès.

Il fait face depuis quelques jours à une hausse des infections avec plus de 1 000 cas enregistrés quotidiennement et même un record de 1776 cas recensés samedi.

Le Maroc a entamé son déconfinement en juin après un confinement très strict de trois mois. Les frontières restent fermées « jusqu’à nouvel ordre », plongeant le secteur vital du tourisme dans une crise sans précédent.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: