Mort de George Floyd: les manifestations se propagent à l’Europe

Ismael Kamara stand in front of a poster with names from people died after police violence the demonstrators say, as he attends a rally to commemorate George Floyd and against racism and police violence in front of the Brandenburg Gate in Berlin, Germany, Monday, June 1, 2020. Floyd died after being restrained by Minneapolis police officers on Memorial Day May 25.(AP Photo/Markus Schreiber)

Des milliers de protestataires se sont rassemblés à Londres et Berlin

Les violentes manifestations consécutives à la mort de George Floyd se propagent à l’Europe.

Des milliers de personnes ont battu le pavé dimanche et lundi à Berlin et Londres pour exprimer leur indignation suite au décès de cet Afro-Américain de 46 ans, étouffé par un policier.

Dans la capitale allemande, des centaines de manifestants se sont rassemblés devant l’ambassade américaine hurlant “Justice pour George Floyd”, et brandissant des pancartes proclamant “Arrêtez de nous tuer”, ou bien “Qui appeler quand le meurtrier est un policier ?”.

Un portrait de la victime portant l’inscription “Je ne peux pas respirer”, en référence aux derniers mots prononcés par George Floyd, a également été dessiné sur un vestige du mur de Berlin.

A Londres, des milliers de manifestants se sont rendus jusqu’au Parlement britannique, puis jusqu’au 10 Downing Street, la résidence du Premier ministre.

Les protestataires ont terminé leur marche devant l’ambassade américaine, portant des pancartes avec les mots “Je ne peux pas respirer” et “Black Lives Matter”, nom du mouvement militant afro-américain qui lutte contre le racisme et la discrimination envers la population noire aux Etats-Unis.

Les manifestations se sont déroulées sous une surveillance policière renforcée afin d’éviter des débordements similaires à ceux observés aux Etats-Unis.
C’est dans ce contexte qu’un autre rassemblement est prévu mardi soir à Paris en hommage à Adama Traoré, un jeune homme noir décédé en 2016 suite à son interpellation par les forces de l’ordre. Les manifestants entendent “réclamer justice” pour ce dernier, alors qu’une nouvelle expertise médicale rendue publique vendredi dernier a écarté la responsabilité des gendarmes dans son décès.

مقالات ذات صلة
1 من 236

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: