خبر عاجل :
{"effect":"fade","fontstyle":"normal","autoplay":"true","timer":4000}
الرئيسية » Français » L’écœurement

L’écœurement

Said Chater Français مايو 18, 2019 11:49 ص

L’état d’âme de la grande majorité des Marocains qui ‘’en ont assez’’ consiste en l’écœurement. ‘’C’est écœurant’’, cette expression résume les conversations des individus. Ce qui se passe au Maroc révolte les esprits car la politique y est écœurante. On n’y découvre que tripotages, magouilles, incohérence et sabotage.  C’est le régime de la corruption qui règne au Maroc d’aujourd’hui. La corruption et le pot-de-vin sont devenus plus que jamais une véritable institution qui est entrée définitivement dans les mœurs des Marocains.

Toutefois, si la plupart trouvent ce régime fondé sur la corruption, le favoritisme et le clientélisme tout naturel et sont contents de leur sort, d’autres n’ont pas la même vision des choses ; ils croient que ce sont les esclaves qui font la force des maîtres. C’est pour cela qu’ils protestent contre l’impunité dont jouit ce régime. Ils voudraient secouer l’inertie et l’indifférence des foules. Par leur inertie, leur lâcheté ou leur indifférence, celles-ci sont aussi coupables que les exploiteurs en facilitant l’œuvre de ce régime corrompu. Elles ne respectent que les parvenus en les servant avec empressement et obséquiosité parce qu’elles ont besoin de se sentir tenues en laisse. Un dicton ne dit-il pas que ‘’la classe pauvre fait son malheur elle-même’’.
Ces foules (pour ne pas dire ce peuple) dont la lâcheté ne connait pas de bornes et dont les étiquettes politiques n’abritent que des appétits, n’hésitent pas à piétiner des cadavres, à s’acharner après celui qui est désarmé. Elles n’ont aucune pudeur, aucun courage, aucune vaillance, aucun scrupule. Ainsi, par leur retour à l’état ‘’sauvage’’,elles sont en train de conduire la société à la mort, par le chemin d’une civilisation et d’une culture fondée sur l’égoïsme, le mercantilisme, la tromperie, le brigandage : ‘’ou tu pilles ton voisin ou il te pillera’’. Et si quelqu’un ose protester contre cet état de choses pour reconstruire, il  seratraité par ces foules de révolté. Elles l’accusent de vouloir tout détruire, de trahir la nation, de propager l’erreur, de saboter, de déstabiliser l’ordre établi et de semer le chaos et l’anarchie
On ne peut regarder tous ces spectacles qui envahissent la société sans dégoût ? Ils sont écœurants. On est écœuré de lire et d’écouter chaque matin, dans les journaux et autres chaines de télévision, de  nouvelles concussions, de nouveaux sabotages. On est écœuré de voir que les responsables qui se trouvent au plus haut niveau de la structure pyramidale de l’Etat du pays  se ruent à l’assaut des caisses de l’Etat et des deniers publics pour les voler ou les détourner et se partager le butin. On est écœuré du bluff que font les dirigeants pour faire croire à leur sincérité. On est écœuré de tout ce qu’on entend, de tout ce qu’on voit. Ilsfont des discours démagogiques pour nous dire que tout va bien, pour vanter les heureux résultats de leur diplomatie ; ils se félicitent de maintenir soi-disant la paix et la stabilité dans le pays, de réussir son intégrité territoriale et son intégration sociale, alors qu’en réalité ce n’est qu’un statu quo que l’impérialisme et ses collaborateurs locaux imposent aux deux peuples maghrébins algérien et marocain. Il faut pourtant qu’il y ait un terme à ce statu quo incohérent.
Et à propos, notons que les sociétés algérienne et marocaine d’aujourd’hui ne peuvent s’appuyer sur des bases aussi fragiles. Une heure viendra où ce sera la débâcle, la fin desrégimes écœurants de ces deux pays et du statu quo relatif à leur conflit concernant le Sahara. Qui peut prévoir les événements qui vont se produire dans ces deux pays ? Nous sommes à la période d’incohérence et de gâchis qui va annoncer probablement des grandes catastrophes. Voilà ce que c’est que de cultiver le régime politique fondé sur l’injustice, l’égoïsme, la mystification, la corruption, et la soumission… Il y a de plus en plus d’individus qui sont écœurés par cette politique que le pouvoir en place essaie de leur faire gober. Mais ceux que le régime dégoûte sont sacrifiés et tenus à l’écart car leur patriotisme leur interdit d’accepter les avantages que la société leur offre comme récompense à ceux qui se soumettent. Ils sont sacrifiés aux intérêts des dirigeants mafieux qui sont à la tête de l’Etat età l’égoïsme des larbins et des nouveaux parvenus.  

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: