Comment manipuler l’électorat musulman ?

Ibrahim

Par électorat musulman on entend les électeurs belges ayant des parents ou grands-parents originaires de pays dits majoritairement musulmans, issus de l’immigration, comme le Maroc (Maghreb), la Turquie, Afrique subsaharienne et/ou ceux qui sont de confession musulmane. On compte 23% de musulmans à Bruxelles et cet électorat vote majoritairement PS. A chaque élection, les partis politiques se disputent cet électorat.

Remplissage

La première étape consiste à remplir leurs listes de candidats « issus de la diversité« . Tous les partis le font (sauf le Vlaams Belang). La mission de ces candidats est de tromper la population de laquelle ils sont proches pendant la campagne électorale. Peu d’entre eux siègeront. Pourquoi tromper ? Ils savent que leur communauté leur rappellera certaines de leurs inquiétudes (liées à la religion, la culture, le pays d’origine). Le candidat promettra des choses qu’il ne peut pas réaliser et mentira sur le programme de son parti. Ils ne servent que les intérêts des autres mieux placés. Je les appelle « les arabes de service ». Ils ne sont que des presse-boutons qui touchent leurs mandats, se taisent et baratinent la population.

Les minorités se rebiffent

Voici un article de la chercheuse Corinne Torrekens (« Quand les minorités se rebiffent« ) sur le déroulement de campagne électorale . Elle aborde les réactions sur les réseaux sociaux concernant les mensonges et l’hypocrisie de ces partis politiques dénoncées par cette minorité. Un collectif s’est amusé à faire des montages, des caricatures dénonçant les mensonges du parti socialiste et la manière avec laquelle le parti cherche à tromper cet électorat.

Panique au PS

Paniqué, le PS crie aux « fake news » alors que les preuves et les justifications le démontrent et circulent sur les réseaux sociaux. Ecolo de son côté a même fait circuler un tract pour montrer que le PS les trompe sur certaines questions. Ahmed Mouhssin (ecolo) rappelle que le contenu du tract est juste, même s’il regrette d’avoir eu recours à cette méthode. Mais peut-on faire confiance à ecolo ?

L’hypocrisie du PS

Pas nouveau

Jean-François Bastin, parti PCP, dénonçait déjà pendant la campagne électorale de 2003, la récupération de l’électorat musulman et l’hypocrisie derrière. Abstraction faite de ce que l’on peut penser de lui, de ses propos, du programme du PCP, il faut écouter le cri (et le message) qu’il lance pour dénoncer cette mascarade, cette tromperie et cette récupération en n’ayant recours à la musique folklorique et la danse.

En 2019, on parle encore des gnawas, de la musique folklorique utilisés pour la campagne électorale en ignorant les mensonges sur les thèmes qui touche cette communauté (question du voile, cours de religion/citoyenneté, abattage rituel/hallal, etc.)

Plus Jamais PS

Personnellement je regrette que la campagne se limite à ces deux questions comme je l’expliquais ici. Mais il faut dénoncer les mensonges et l’hypocrisie du Parti socialiste. Après tout, des raisons pour ne pas voter PS ce n’est pas ce qu’il manque : Scandales Publifin, Samusocial, LandInvestGate, Mathot et la villa en Thailande, Elio di Rupo et la chasse aux chômeurs, les pratiques de la FGTB, bras armé du PS, scandale de pédophilie étouffé dans une école par un bourgmestre PS, les pratiques du bourgmestre de Saint-Josse, Emin Ozkara a commencé à dénoncer les pratiques du PS, le clientélisme, le favoritisme, les attaques contre le PTB qui monte (campagne le PTB se dégonfle), Madrane qui veut ficher les barbus, les discriminations, les racistes et islamophobes du PS, et bien plus encore.

Malgré tout cela, les électeurs ont voté massivement pour le PS lors des Communales 2018 : Ville de Bruxelles (29%), Molenbeek (32%), Evere (38%), Forest (25%), Koekelberg (31%), Saint-Josse (48%) et Anderlecht (30%). Concrètement sur le terrain, cet électorat est manipulé à coups de mensonges sur le programme, mensonges concernant les adversaires politiques, organisation de festivités par des asbl subventionnées (panem et circenses, couscous et youyou, mariages et concerts, sorties, iftar), promesses d’obtention d’un logement public ou un emploi, menaces et intimidations concernant les commerçants rarement en règle, etc. Toutes les catégories sont manipulées : les commerçants, les padre dans les cafés et les mosquées, les madre dans les marchés, les jeunes dans la rue, les parcs et sur les réseaux sociaux, etc. Il faut espérer un sursaut de conscience pour les élections .

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: