Meknès: une lycéenne expulsée pour un baiser

Les cinéphiles connaissent le film de François Truffaut, sorti en 1968. Pour rappel, intitulé « Baisers volés », le long-métrage est tiré du roman balzacien « Le Lys dans la vallée ».
À Meknès, les baisers ne sont ni cinématographiques, ni littéraires, ni fictifs. Ils ont été échangés, entre une lycéenne et son camarade de classe, et ont valu l’exclusion de la première et le changement d’établissement scolaire pour le second, comme sanctions entérinées par le conseil de discipline de l’établissement scolaire.
Cela s’est passé au lycée Mohammed V, sis à Ouislane, à l’est de Meknès, sur la route de Fès il y a une dizaine de jours. Les baisers consentis entre les deux ados ont eu lieu dans l’inter-cours de la classe de SVT (Sciences de la vie et de la Terre) et surpris par leur professeur.
Et, se basant sur le rapport établi par l’enseignante, le conseil de discipline du lycée a décidé des sanctions précitées. À la grande satisfaction des camarades des deux lycéens qui considéraient que la jeune fille mérite l’exclusion définitive.

De sources proches de la famille de la jeune fille ont déclaré que les parents de la lycéenne renvoyée ont vainement tenté de faire revenir sur leur décision les professeurs, membres du conseil de discipline, de sanctionner aussi sévèrement leur fille. D’autant plus qu’il ne reste à ces parents que les yeux pour pleurer, ils peuvent aussi envoyer une lettre de recours à la direction régionale du MEN ou à l’académie régionale du même département, voire au ministère de l’Education nationale, afin que la jeune fille puisse poursuivre ses études, elle qui était, avant son renvoi, élève de la deuxième année du Bac, option SVT.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: