Birmanie: la «politique de l’autruche» d’Aung San Suu Kyi

-leader birmane essaie de camoufler la vérité aux citoyennes du monde. Elle compatit aux souffrances mais ne pointe pas les vrais responsables. Durant toute son discours en anglais à UN, elle a essayé de cacher son horrible jungle par un arbre. Mais en effet elle n’a pas pu camoufler et caché le massacre des musulmans de Rohingyas. Madame Aung a aussi préféré de ne pas critiqué l’armée birmane pour ses violences. Elle attend à voir des « preuves solides » des exactions alors que témoignages poignants et images satellites bien partagés par les medias sociaux montrant les villages rohingyas réduits en cendres s’accumulent.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: