google.com, pub-4622360082312857, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Erdogan: “Les pays musulmans doivent lutter ensemble pour l’Arakan”

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré lors de la session inaugurale du sommet sur la Science et la Technologie de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) que les pays musulmans devaient lutter ensemble pour l’Arakan.
Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré lors de la session inaugurale du sommet sur la Science et la Technologie de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) que les pays musulmans devaient lutter ensemble pour l’Arakan.
« Nous avons transmis aux autorités bangladaises notre attente et notre proposition d’aide pour assurer la facilité nécessaire aux musulmans qui se réfugient sur leurs terres pour fuir l’oppression et les massacres. Les organisations internationales, notamment les pays musulmans doivent lutter ensemble en mobilisant tous les moyens pour mettre un terme à cette persécution » a-t-il déclaré.
M. Erdogan s’est prononcé sur les violations commises par l’Etat hébreu contre la sainteté de la mosquée Al-Aqsa et de Jérusalem.
« Nous n’autoriserons jamais les violations commises à l’encontre de notre première qiblah qui est Jérusalem et la sainteté de la mosquée Al-Aqsa. Nous devons manifester une position bien plus déterminée pour prévenir le manque de respect et les provocations à l’égard de la mosquée Al-Aqsa » a-t-il dit.

Le président turc a déclaré que la Turquie souhaitait, en tant que président en exercice de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) résoudre rapidement la crise du Golfe et continuera de soutenir les travaux de médiations du Koweït.
Il a ajouté que les musulmans du monde entier traversaient des temps difficiles.
« Les pays musulmans ont besoin, en ces temps, de fraternité, d’unité et de solidarité, pas de divergences et de tension. Nous ne devons pas gaspiller notre énergie avec ce genre de crises » a-t-il dit.
Recep Tayyip Erdogan avait également les cybercrimes à l’agenda.
« Nous savons bien qu’Internet et les réseaux sociaux sont utilisés pour répandre l’islamophobie mais aussi par des organisations terroristes comme Daesh, Al-Qaïda et FETO. En tant que pays musulmans, nous avons la responsabilité de protéger nos citoyens des effets nuisibles d’Internet tout en profitant de ses avantages » a-t-il dit.
M. Erdogan a réalisé des entretiens en tête à tête avec le président iranien Hassan Rohani, le président afghan Ashraf Ghani, le membre du conseil collégial de la présidence de Bosnie-Herzégovine Bakir Izzetbegovic et le chef d’Etat vénézuélien Nicolas Maduro.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: