Des magistrats marocains à la cérémonie d’ouverture de l’année judiciaire en Espagne

A l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire en Espagne, les autorités judiciaires espagnoles se sont félicitées de l’excellence de la coopération unissant le Maroc et l’Espagne dans le domaine judiciaire, a indiqué un communiqué de la Cour de cassation.

Conduite par le premier président de la Cour de cassation, Mustapha Farès, la délégation marocaine était composée du procureur général du roi près la Cour de cassation, Mohamed Abdennabaoui, de Naziha El Harrak, présidente de Chambre à la même cour, et d’Adel El Bouyahyaoui, magistrat de liaison marocain en Espagne.

La délégation marocaine a été invitée par le président du Tribunal suprême et du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) espagnol, Carlos Lesmes. S’exprimant lors de cette cérémonie, Carlos Lesmes et Consuelo Madrigal, procureur général de l’Etat espagnol, ont salué la participation de la délégation marocaine à cette cérémonie. Le Maroc, déjà invité d’ honneur pour l’année judiciaire 2016, est le premier pays arabe et africain à être invité à prendre part à l’ouverture de l’année judiciaire en Espagne en 2017.

Dans son allocution Mustapha Farès, premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, a réaffirmé devant les responsables espagnoles la ferme condamnation du Maroc des attentatts terroristes de Barcelone, soulignant que cet “acte criminel odieux est contraire à toutes les valeurs humaines et aux préceptes religieux”.

A noter que l’Espagne et le Maroc sont liés par plusieurs accords de coopération judiciaire, dont l’accord de jumelage signé en 1999 entre la Cour de cassation et le Tribunal suprême et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) en Espagne. Ces accords ont donné lieu à plusieurs activités de coopération et d’échange entre les deux parties.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d مدونون معجبون بهذه: