Bruxelles: la police empêche les réfugiés de jouer avec les enfants au parc Maximilien

Le parc Maximilien a vécu son lot de rebondissements ces derniers temps. Une nouvelle fois à l’encontre des réfugiés, déplore Nabil, bénévole.
« Ce jeudi 17 août vers 15h15, j’avais reçu l’appel de deux réfugiés et je me suis rendu au parc Maximilien », explique-t-il. « Les réfugiés jouaient sur un terrain avec des jeunes et la police leur a demandé de bouger. Ils sont partis et, un peu plus tard, ils ont été joués sur le terrain synthétique.»

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com