Deux militaires marocains tués dans une attaque en Centrafrique

NTERNATIONAL – Deux militaires, dont un officier, appartenant au contingent des Forces armées royales (FAR) de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) ont été tués, mardi 3 janvier, dans une attaque armée par une milice « Anti Blacka » Chrétienne près de la ville de Bria, au nord-est de la capitale Bangui, rapporte l’agence MAP.
L’incident est survenu alors que les Casques bleus marocains, implantés à Bria, assuraient l’escorte d’un convoi de camions transportant du fuel de la localité de Zemio à destination d’Obo, indique la MINUSCA dans un communiqué. Un autre soldat aurait été blessé selon la MAP, deux selon la mission onusienne.
Les auteurs de l’attaque, qui n’ont pas été identifiés, se sont enfuis dans la brousse.
“Aucune revendication ne saura justifier que des individus dirigent leurs griefs contre des Casques bleus dont la présence sur le sol centrafricain n’a d’autre objectif que d’aider le pays à sortir de l’engrenage de la violence”, a averti le représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga.
“Tout sera mis en œuvre pour traquer et mettre la main sur les auteurs de ces attaques afin qu’ils soient traduits en justice”, a-t-il garanti.
préparé par Rachid

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com