Bruxelles: une jeune femme victime d’une drogue synthétique

Il y a maintenant un an que que ce nouveau drogue synthétique et chimique tue les jeunes sous un silence total de les autorités. La dernière incident remonte au 2 juin dernier, les policiers de la zone Bruxelles-Ixelles sont appelés rue de la Philanthropie, à Bruxelles, car une jeune femme semble agitée, peut-être sous l’effet de stupéfiants. La dame, âgée de 31 ans, sera finalement conduite à l’hôpital. Selon ses proches, elle aurait consommé du NBOMe, un dérivé du LSD décrit comme un puissant hallucinogène de synthèse qui peut s’avérer mortel.
J.C

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com