Fouad Belkacem bientôt libre à mi-temps? Le tribunal d’application des peines se prononcera vendredi prochain

Le sort de l’ancien porte-parole du mouvement terroriste Shariah4Belgium sera jugé vendredi 16 juin prochain par le tribunal d’application des peines. Après 4 années passées en prison, Fouad Belkacem pourrait bénéficier d’une détention à mi-temps : le jour il pourra travailler et aider ses trois enfants tandis que le soir, il passera la nuit en prison.
Quatre ans après son procès très médiatisé, Fouad Belkacem pourrait bientôt être un homme semi-libre. La justice se prononce en effet la semaine prochaine sur le sort de l’ancien porte-parole du mouvement musulman Sharia4Belgium. Condamné en 2013, puis en appel en 2015, à 12 ans de prison par le tribunal d’appel d’Anvers, Fouad Belkacem avait été tenu responsable du recrutement de dizaine de jeunes pour le djihad et leur radicalisation. Le mouvement Sharia4Belgium avait été, lui, reconnu comme un groupe terroriste.

Pour ses enfants et travailler
Mais mardi dernier, l’ancien porte-parole du mouvement terroriste lance la procédure pour un nouvel appel. Devant le tribunal d’application des peines cette fois comme le rapporte Het Laatste Nieuws. Dans le quotidien flamand, l’avocate de Fouad Belkacem, Liliane Verjauw, explique les raisons de cette demande : « j’ai demandé un régime de détention à mi-temps pour qu’il puisse être présent pour ses trois jeunes enfants et également trouver un emploi ou recevoir une formation ».

C’est désormais au procureur d’Anvers de décider de l’assouplissement de la peine ou non. Un assouplissement qui ne serait possible qui ne serait possible que si Belkacem trouve un emploi.

Congé pénitentiaire sous conditions ?
Pour son avocate, trouver un job en prison avant de pouvoir sortir est quasiment impossible.« Vous devriez essayer de trouver un emploi quand vous êtes en prison avec un nom comme Belkacem pendant que sa femme s’occupe seule de leurs trois jeunes enfants. Le plus petit n’a que 14 mois et n’a jamais eu de père qui n’était pas en prison. M.Belkacem veut participer à l’éducation de ses enfants ». Si le tribunal de l’application des peines autorise un allègement de la peine de Fouad Belkacem, cela se fera probablement sous certaines conditions. L’une d’entre elles serait notamment le port d’un bracelet électronique.

Reste qu’il est peu probable que le tribunal d’application des peines accepte la requête de Belkacem.
lameuse.

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com