Attentat des Champs Elysées: Karim Cheurfi, un récidiviste de l’attaque de policiers

Une carte grise a été retrouvée dans le véhicule de l’auteur de l’attentat des champs Elysées. Une perquisition a été menée à son domicile pendant la nuit. L’homme avait déjà fait l’objet d’une condamnation pour s’en être pris à des policiers. Il s’agirait d’un certain Karim Cheurfi. Trois personnes de son entourage ont été mises en garde à vue.
« Ici, tout le monde le connaît, c’est quelqu’un qui a perdu la raison, de psychologiquement vraiment atteint », confie à l’AFP sous couvert d’anonymat un habitant de son quartier calme et pavillonnaire de Chelles (Seine-et-Marne), qui dit le connaître depuis plus de vingt ans. « Ses actes, ses réactions, sa façon de marcher, son attitude étaient en décalage, comme s’il venait de Mars », poursuit-il.

« Il a un grain »

« Il a un grain », confirme Salim, qui se présente comme un ami d’un de ses cousins, et assure l’avoir vu pour la dernière fois « il y a deux ou trois semaines ».

Né le 31 décembre 1977 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), autre commune de la banlieue nord-est de Paris, Karim Cheurfi avait été arrêté le 23 février par la police judiciaire de Meaux, soupçonné de vouloir tuer des policiers. Mais il avait été relâché le lendemain à l’issue de sa garde à vue, faute d’éléments, selon des sources proches de l’enquête.

Depuis mars, il était visé par une enquête antiterroriste confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) mais n’était pas « fiché S », selon une de ces sources. Cet homme sans profession connue avait déjà eu affaire plusieurs fois à la justice, pour des faits de vols avec violence puis trois tentatives d’homicide. En février 2005, il avait été condamné en appel à quinze ans de réclusion pour avoir tenté de tuer un élève gardien de la paix portant un brassard police et le frère de celui-ci.

Les faits remontaient à 2001 : Karim Cheurfi, circulant à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne) au volant d’une voiture volée, avait pris la fuite après avoir percuté un autre véhicule. Armé d’un revolver, il avait grièvement blessé les deux frères qui tentaient de le rattraper. Deux jours plus tard, il avait tenté de tuer un autre policier dont il s’était saisi de l’arme durant sa garde à vue.
lameuse.be

اترك رد

This site is protected by wp-copyrightpro.com